MAKEUP HISTORY

*UNE VERSION FRANÇAISE SUIVRA*

Before going anyfurther, I’d like to talk about the roots of makeup. Why and how did we come to today’s trend.

You might be surprise but it starts 10,000 BCE.

COSMETICS AND THE ANCIEN WORLD

Makeup by Sana Mrad
Makeup by Sana Mrad

In Egypt, the use of oils and creams were already a part of the life of men and women. Used for the hygiene, to clean, soften the skin and mask body odor,  it was also used the protect ourselves from the sun and dry winds and for their own health.

 Myrrh, thyme, marjoram, chamomile, lavender, lily, peppermint, rosemary, cedar, rose, aloe, olive oil, sesame oil, and almond oil provide the basic ingredients of most perfumes that Egyptians use in religious ritual. – http://www.cosmeticsinfo.org/Ancient-history-cosmetics

4000 BCE, Egypt women were using mostly three kind of pigments called Mesdemet, a dark gray ore of lead, Galena, a lead sulphide and Malachite, which is the one bringing out the bright green color and was found in mines under the supervision of Hathor. Hathor is consider has an ancient goddess of beauty, love, joy and women. From these pigments, two kind of make up was born and use: Udju and Mesdemet.

Galena was found around Aswan and on the Red Sea Coast. It was also among the materials brought back by Pharaoh Hatshepsut’s famed expedition to Punt and was given in tribute by Asiatic nomads. –http://www.touregypt.net/egypt-info/magazine-mag09012000-mag4.htm#ixzz3nAzMvUWS

1500 BCE, Chinese and Japanese people often used a white powder made of rice on their faces, more known and remember as the Geisha would do it.

This trend started 300 BFC, in Greece and Rome, where women had to have the pale skin and were using a white powder made of ceruse, a pigment made from lead and really bad for the skin.

We can therefore assume that, for unknown reasons, Asian nations have decided to use natural products. Henna was applied to the hair and face to make them dark and they were shaving their eyebrows completely.

Modèle Alex-Sandrine Proulx MUA Marika D'Auteuil Assistante Éva-Maude T-C Photographe Dariane Sanche
Modèle Alex-Sandrine Proulx
MUA Marika D’Auteuil
Assistante Éva-Maude T-C
Photographe Dariane Sanche

Avant d’aller plus loin, j’aimerais faire un retour sur les racines du maquillage. Les différentes modes à travers les siècles et les cultures et comment sommes-nous arrivés à la tendance d’aujourd’hui. Vous pourriez être surpris mais tout à commencer 10,000 ans avant Jésus-Christ.

LES COSMÉTIQUES ET LE MONDE ANCIEN

Makeup by Sana Mrad
Makeup by Sana Mrad

En Égypte, l’utilisation d’huiles essentielles et des crèmes étaient déjà une partie quotidienne des hommes et des femmes. Utilisés pour l’hygiène, pour nettoyer et adoucir la peau et pour masquer l’odeur corporelle de la peau et pour l’épilation, ils étaient également utilisés pour des raisons de santé, pour se protéger du soleil et des vents secs.

 Le myrrhe, le thym, la marjolaine, la camomille, la lavande, le lys, la menthe poivrée, le romarin, le cèdre, la rose, l’aloès, l’huile d’olive, de sésame et d’amande fournissent les ingrédients de base de la plupart des parfums que les Égyptiens utilisaient dans des rituels religieux.

4000 Avant l’ère commune, les femmes de l’Égypte utilisaient principalement trois types de pigments. Le premier appelé, dans l’Antiquité, Mesdemet était un minerai gris foncé de plomb.

Le deuxième est Galena, un sulfure de plomb qui a été trouvé autour d’Assouan et sur la côte de la mer Rouge. Il était aussi parmi les matériaux ramenés par Pharaon Hatchepsout durant la célèbre expédition au pays de Pount et a été donné en hommage par des nomades asiatiques.  –http://www.touregypt.net/egypt-info/magazine-mag09012000-mag4.htm#ixzz3nAzMvUWS

Puis, Malachite qui est le pigment faisant ressortir la couleur verte et qui, historiquement, a été trouvé dans les mines sous la supervision d’Hathor. Cette dernière est estimé à une ancienne déesse de la beauté, de l’amour, la joie et les femmes.
De ces pigments, deux types de maquillage sont nés et utilisés: Udju et Mesdemet.

1500 avant notre ère, les peuples chinois et japonais utilisaient souvent une poudre blanche à base de riz sur leurs visages, les plus connus et souvenus en tant que la geisha.

Par contre, cette mode à commencer 300 avant Jésus-Christ, en Grèce et à Rome, où les femmes devaient avoir une peau pâle et une poudre blanche faite de céruse, pigment faite à la base du plomb et donc nocif pour la peau.

Finalement, nous pouvons donc assumer que pour, des raisons inconnues, les peuples asiatiques ont décidé d’utiliser des produits naturels. Le henné était appliqué sur les cheveux et le visage pour les rendre foncés et ils épilaient leurs sourcils complètement.

Modèle Alex-Sandrine Proulx MUA Marika D'Auteuil Assistante Éva-Maude T-C Photographe Dariane Sanche
Modèle Alex-Sandrine Proulx
MUA Marika D’Auteuil
Assistante Éva-Maude T-C
Photographe Dariane Sanche

Sandy XOXO

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s